Créer du contenu de qualité est fondamental.

Mais cela reste inutile si personne ne le découvre :

  1. Parce que les réseaux sociaux peuvent être ce porte voix extraordinaire qui fait défaut…
  2. Parce que le temps consommé par une diffusion ordonné devient vite énorme
  3. Parce qu’Imagine-You innove pour ses lecteurs et clients… 😉

Nous testons pour vous avec cet article (et ses clones à venir) la diffusion semi-automatisée d’un billet de blog avec l’application Sociallymap

Voici le schéma que nous avons modélisé dans l’application, destiné à lire le flux RSS de notre site et le transmettre automatique vers certains profils de réseaux sociaux…

visuel style logigramme

visuel montrant comment les réglages de l’application vont etre testés

Vous pourriez raisonnablement penser : « Mais, je ne veux pas que tous mes billets de blog se retrouvent partout et tout le temps ; je dois pouvoir choisir »

et vous auriez bien raison… 🙂

En effet, chaque réseau social étant au servie d’une stratégie (consciente ou pas), c’est une quasi-ineptie que d’inonder l’ensemble de ses contacts du même contenu plusieurs fois et en même temps…

C’est donc bien là la raison d’être de cette application et de ce test :

Le concept est de donner le pouvoir à l’utilisateur de régler ce qui va être diffusé, quand, comment et vers quelle cible, d’après un modèle écrit une fois, déclenché par diverses balises qui ouvrent ou ferment des vannes…

Ainsi, un client IMAGinE-You peut être accompagné pour la création de son scénario d’automatisation, son community manager formé au bon usage des balises de commande selon la stratégie de communication à déployer, puis travailler de façon autonome pour optimiser ses ressources.

Ici, nous avons choisi de n’autoriser la diffusion de ce billet de ce test que s’il est affecté du mot clé #SocM (pour sociallymap), [mot clé qui vous en conviendrez n’est pas dans le vocabulaire courant ni les tendances du moment…]

Il va servir de balise à l’outil « Filtre » qui autorise alors son acheminement vers le conteneur qui stocke les messages et les bascule au Régulateur (fréquence de diffusion), qui les transmet aux divers filtres présents.

Pour ce test, nous souhaiterions diffuser ce billet sur linked-in (#LIn), mais pas sur la page entreprise associée, le diffuser sur Twitter (#tw), mais pas sur la page Facebook.

Les filtres positionnés en amont de chaque chaine de diffusion vont donc pouvoir être activés par les balises du titre (si tout va bien).

Cet article sera donc modifié pour illustrer si tout fonctionne bien et comment le flux rss traité ressort…

balises utilisés pour cette 1ère partie du billet : #Lin & #SocM